Le feuilleton de l'été n'en finit plus de nous surprendre. Quand dans le rôle principal du joueur de poker Alexis Tsipras, armé d'un référendum, tient tête à l'armée de créanciers européens, tout le monde - du citoyen européen au trader américain en passant par le parlementaire strasbourgeois - se demande comment tout cela va finir.

Les questions qui se posent sont les suivantes: quelles sont les solutions ? Quels sont les risques de contagion ? Quels sont les risques globaux ?

  • deux voies s'esquissent. Soit un accord est trouvé autour des propositions qui seront faites par M. Tsipras cet après-midi, propositions qui vont très certainement contenir une réforme de l'administration et une demande de restructuration de la dette (point déjà soutenu par Christine Lagarde). Soit le Grexit s'imposera. Légalement, la sortie d'un pays de la zone euro n'est pas prévue. Ce qui implique donc que ce n'est pas interdit. Un document officiel détaillant la sortie de la Grèce est actuellement préparé dans les coulisses de la Commission a assuré M. Jean-Claude Juncker.
  • Le risque de contagion semble finalement moindre que ce qui était prévu il y a quelques semaines. La France, par exemple, n'est exposée qu'à hauteur de 40 milliards, qui ont été par ailleurs déjà comptabilisés dans le déficit public. La dette grecque - près de 320 milliards d'euros, 177% du PIB en 2014 - est majoritairement détenue le Fonds européen de stabilité financière (FESF). Ce dernier détient en effet environ 142 milliards d'euros de dette grecque, soit près de 45%. Les marchés, qui anticipent globalement l'arrivée d'un Grexit, n'ont pas surréagi et les spreads de taux sur des pays jugés sensibles comme le Portugal ou l'Espagne sont restés décents.
  • Cet épisode qui concentre l'attention d'une grande partie du monde ne doit cependant pas nous empêcher de rappeler que la Grèce représente 0.8% des exportations  de l'UE28, son PIB environ 2% de la zone euro, et moins d'1% du commerce mondial. Une goutte d'eau donc comparé au problème chinois ...

 

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on TumblrShare on LinkedInShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.