On l'attendait pour la fin de son mandat, ou au moins le début de sa potentielle campagne électorale: la décision de baisse d'impôts de François Hollande. Entre démagogie et réalité économique, cette future baisse survient à un moment critique, où la croissance française soulève des questions. Le président souhaite que la mesure soit prise rapidement pour figurer dans le projet de loi de Finances qui sera soumis ensuite au Conseil des ministres le 30 septembre.

En quoi va consister cette mesure ? Les spéculations vont bon train. La piste actuellement privilégiée par le gouvernement est celle de la suppression de la première tranche pour fin 2015, permettant ainsi de cibler les plus modestes ménages. F. Hollande a annoncé que près de 8 millions de foyers allaient bénéficier de cette baisse. Selon les estimations la tranche de revenus comprise entre 14.000 et 27.000 euros serait la grande gagnante de cette mesure: les foyers au sein de cette tranche économiseraient 250€ par an. En outre, plus d'1 million de foyers éviteraient d'être assujettis à l'impôt sur le revenu.

Une mesure à 2 milliards d'euros... dont le financement reste pour le moins incertain !

Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on TumblrShare on LinkedInShare on Google+Pin on Pinterest

2 Comments

  1. stonebuzz897@hotmail.com'

    "En outre, plus d’1 milliard de foyers éviteraient d’être assujettis à l’impôt sur le revenu" : pas 1 million plutôt ?

    • Sur une population de 66 millions d'habitants ... cela ferait effectivement beaucoup d'assujettis ! Merci pour la correction de cette typo
      Alexis