Aujourd'hui, premier jour de septembre, a été l'occasion de faire le point sur la perception qu'ont les entreprises du contexte économique. L'indice PMI, ou "Purchasing Manager's Indices", est calculé en sondant des Directeurs d'Achats d'entreprises manufacturières afin de recueillir leur opinion sur le contexte actuel, ainsi que sur les perspectives de leur environnement et de leur entreprise. Un PMI supérieur à 50 correspond à une vision optimiste de la part des entreprises, tandis qu'un indice inférieur à 50 dénote un certain pessimiste. Cet indice a par le passé largement prouvé son utilité, affichant une forte corrélation avec le PIB N+1.

PMI
Les PMI se sont dégradé à travers le monde
  • Chine : le PMI en août a été de 47.3, en baisse de 0.5 points par rapport à Juillet. Ce niveau est le plus faible depuis 77 mois, soit plus de 6 ans. Cela nous fait donc revenir à 2009, une année particulièrement sombre pour l'économie chinoise, qui avait notamment nécessité une intervention massive du gouvernement. Ce dernier avait ainsi mis en place un plan d'aide de 4 billions de yuan, soit 586 milliards de dollars. En août, la confiance des entreprises chinoises dans leurs perspectives économiques s'est donc dégradé et a encore une fois renforcé la conviction que les chiffres de croissance gouvernementaux sont bien supérieurs à la réalité. Autre effet notable, les marchés financiers ont prolongé leur baisse, Shanghai finissant ainsi la séance à -1.23% entrainant les autres bourses asiatiques à la baisse.
  • Europe : le PMI en août a été de 52.3, en baisse de 0.1 point par rapport à Juillet. Cela fait maintenant deux ans que le PMI européen est supérieur à 50, ce qui semble aller dans le sens des anticipations optimistes de bon nombre d'économistes et de gouvernements, qui voient la croissance se confirmer dans les prochains mois et années. Les PMI les plus élevés ont été ceux des Pays-Bas (53.9) , de l'Italie (53.8) et de l'Irelande (53.6), mais sans parvenir à enlever la vedette à l'Allemagne (53.3), qui, même si son PMI n'est pas le plus élevé, a largement tiré le PMI européen vers le haut. La France est elle à 48.3, donc sur une perspective négative.
  • Etats-Unis : le PMI en août a été de 50.7, en baisse de 0.3 point par rapport à Juillet. Cet indice est le plus bas depuis deux ans, et reflète probablement les inquiétudes américaines quant aux marchés chinois, mais également quant à une hausse du taux directeur de la Fed. La baisse des prix du pétrole pourrait aussi être responsable d'une partie de la baisse, une grande partie de l'économie américaine bénéficiant d'un prix élevé, notamment s'agissant des entreprises extractant les gaz de schiste.
Email this to someoneTweet about this on TwitterShare on FacebookShare on TumblrShare on LinkedInShare on Google+Pin on Pinterest

Comments are closed.